Home » MisesEnAvant, People, Politiques, Têtes couronnées, Une

Retour sur les mariages royaux belges

26 Juillet 2013 No Comment

Traînes, voiles, diamantsLes mariages royaux continuent à nous faire rêver. Pour nous autres, le mariage nous sacre princesse d’un jour, mais elles, le jour de leur mariage, elles sont devenues princesses et reines pour toujours. Un petit retour sur les mariages royaux belges qui nous ont captivés !

Le Roi Baudoin I et Dona Fabiola

Retours sur les mariages royaux belgesC’est le 15 décembre 1960 que Dona Fabiola de Mora y Aragón dit oui Roi Baudoin I, fils du roi Léopold III et de la Reine Astrid. Elle devient la Cinquième reine des Belges. Insoupçonnée, cette union a été sujette à des questionnements, tant l’heureuse élue était  inconnue du public. Mais les commentateurs de l’époque se souviennent d’une mariée réservée et souriante, dans sa magnifique robe signée Cristobal Balenciaga : manches trois quart, ceinture et col bordé de fourrure.  Et pour tout accessoire, la belle portait l’étincelant diadème des provinces qui avait appartenu à la reine Astrid. Le mariage s’était déroulé au Palais Royal, puis dans la magistrale Cathédrale Saint-Michel-et-Gudule de Bruxelles. Une cérémonie raffinée et simple, à l’image de Fabiola. Jusqu’au décès du Roi en 1993, ils vécurent heureux, mais n’eurent malheureusement pas d’enfants.

Albert et Paola, entre tumultes et plénitude

C’est le 2 juillet 1959 qu’Albert II, alors prince de Liège et Paola Ruffo di Calabria, une princesse italienne, unissent leurs vies par les liens sacrés du mariage. Les tourtereaux se sont rencontrés à Rome, et prévoient d’organiser les noces au Vatican. Mais c’est finalement à Bruxelles, que Paola, émue aux larmes dira oui à Albert. La mariée portait ce jour-là, une longue robe blanche, elle aussi à manches mi-longues et à la traîne interminable. Sous son long voile en dentelles, la future reine Paola conquit la foule en émoi. Ce dont on se rappelle, c’est d’une journée sous le signe de la simplicité, soulignée d’une délicate beauté. Le Roi Baudoin avait même déclaré que Paola était « le plus beau cadeau que l’Italie avait fait à la Belgique». Leur histoire, animée de quelques crises, dure maintenant depuis plus de 50 ans.

Philippe et Mathilde, un vrai conte de fée Retours sur les mariages royaux belges

Dès l’annonce de ses fiançailles avec le prince Philippe de Belgique,  Mathilde d’Udekem d’Acoz,  fille du Comte Patrick d’Udekem d’Acoz a créé un engouement populaire parmi les Belges. C’est avec sa beauté naturelle qu’elle se présente à l’hôtel de ville de Bruxelles, le 4 Décembre 1999. Elle portait une création d’Edouard Vermeulen (maison Natan), blanche, style bustier manteau à manches longues et col corolle. La Reine Paola lui avait prêté son voile et un diadème en diamants. Depuis ce jour inoubliable, Philippe et Mathilde filent le parfait amour et sont les heureux parents de 4 enfants : Elisabeth, Gabriel, Emmanuel et Eléonore.

Leurs mariages ont survolté la presse et les médias : une évidence, leurs titres les précèdent !

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>