Home » Têtes couronnées, Une

Le mariage de Baudouin et Fabiola

23 Decembre 2011 No Comment

Mariage Fabiola et BaudouinEn ce 15 décembre 1960, Baudoin Ier épouse Fabiola !
On l’appelait « le roi solitaire ». Baudoin, Albert, Charles, Léopold, Axel, Marie, Gustave est le cinquième roi des Belges. Il est le fils du roi Léopold III et de la reine Astrid. Il naît le 7 septembre 1930 au château du Stuyvenbergh. Suite au décès de son grand-père Albert Ier en 1934, il devient le nouveau prince héritier de la Belgique. Son enfance est marquée par le décès de sa mère, la reine Astrid, dans un accident de voiture.

Le 15 décembre 1960, surprise pour le peuple belge ! Le roi des Belges Baudoin Ier épouse Fabiola de Aragon, une parfaite inconnue, qui suscite les commentaires. De son vrai nom Fabiola, Fernanda, María de las Victorias, Antonia, Adelaida de Mora y Aragón, la reine Fabiola est née à Madrid, le 11 juin 1928. Issue d’une famille aristocratique de sept enfants, Fabiola de Mora y Aragon a vécu une enfance heureuse. Après une formation d’infirmière, Fabiola publie une série de nouvelles pour enfants.

Le mariage de Baudoin et de Fabiola, est l’une des plus grandesMariage Fabiola et Baudoin retransmissions télévisées de l’époque, ce qui est une première pour un mariage royal en Belgique. La RTB et la BRT ont collaboré ensemble pour assurer plus de cinq heures d’images. Les commentateurs de l’époque sont enthousiastes pour décrire l’évènement. Le peuple belge apprend ainsi l’existence d’une future reine en même temps que les fiançailles. On connait peu de choses de cette jeune femme de 32 ans réservée et souriante. Pour l’occasion, Fabiola porte le diadème de la reine Astrid. Elle a fait appel au couturier Cristobal Balenciaga pour dessiner sa robe : une robe haute couture, aux manches trois quart et au décolleté bordé de fourrure. Un bouquet de fleurs d’oranger vient sublimer la tenue de Fabiola. La cérémonie civile s’est déroulée au Palais royal de Bruxelles, un office religieux est ensuite célébré par le Cardinal Van Roey, dans la cathédrale des Saints Michel et Gudule. Le moment le plus surprenant et émouvant fut lorsque le roi et la reine se dirent « oui », et que le couple décida alors de se tutoyer, ce qui à l’époque n’est pas courant au sein des couples royaux.

Malheureusement, aucun héritier ne naît de cette union, mais malgré tout ce fut un mariage d’amour !

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>